Essentielles au fonctionnement du corps humain et notamment de ses muscles, les protéines font partie des trois grandes familles de nutriments, avec les lipides et les glucides. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à leur sujet.

 

Définition

Une protéine est une chaîne d’acides aminés, que nos cellules synthétisent pour créer ce qu’on appelle une chaîne protéique.

Notre organisme utilise 20 sortes d’acides aminés, riches en azote, indispensable à notre fonctionnement. Le corps est capable d’en créer lui-même 11, tandis que les 9 restants, dits « essentiels », ne peuvent être puisés que dans notre alimentation.

 

Leur rôle

Les protéines jouent un rôle très important dans la construction de notre organisme : tissu musculaire, peau, os ou encore cheveux… Elles sont aussi essentielles au fonctionnement de nos cellules, sous la forme d'enzymes digestives, d'hémoglobine, d'hormones, de récepteurs ou encore d’anticorps. Elles sont de plus l’unique source en azote de notre organisme.

 

Où les trouver ?

Les protéines se trouvent à la fois dans des aliments de source animale et végétale.

  • Quand on parle de protéines, on privilégie le plus souvent les sources animales : viande, poisson, œufs, produits laitiers, fruits de mer et crustacés, réputés plus riches et dotés des 9 acides aminés indispensables à notre fonctionnement.
  • Cependant de nombreux végétaux sont aussi dotés de protéines, bien que la plupart ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels. On peut cependant tous les trouver dans le soja, la spiruline, le sarrasin et le quinoa. Si le sujet vous intéresse, retrouvez plus d’infos dans notre article sur les protéines d’origine végétale.

Vous pouvez aussi essayer notre Poudre de protéine Vegan au chocolat.

Quelle quantité en consommer ?

L’ANSES recommande un apport de 0,8g de protéines pour chaque kilogramme de notre poids, soit une quantité de 48g pour une personne de 60kg par exemple. Mais ce montant peut être revu à la hausse pour les sportifs, en particulier ceux qui exercent la musculation, avec un apport recommandé qui peut s’élever jusqu’à 2g/kg. Les personnes âgées et les femmes enceintes et allaitantes ont, elles aussi, des besoins supérieurs, respectivement de l’ordre de 1g/kg et de 1,2g/kg par jour.

S’il est difficile de définir une quantité maximale, on considère qu’un apport supérieur aux préconisations n’a pas d’intérêt particulier. Une carence a en revanche des manifestations bien identifiées : ongles cassants, chute de cheveux, baisse de la vue, œdèmes, ostéoporose ou encore fragilité immunitaire, elles sont très nombreuses.