Manger après le sport peut constituer l’un des secrets d’une bonne récupération, surtout si vous n’avez pas mangé avant ! Découvrez ici quelques conseils pour savoir que consommer après votre séance.

 

Bien s’hydrater

Le plus important après une séance de sport : bien s’hydrater ! Le sport fait en effet perdre beaucoup d’eau via la transpiration et via la respiration. Selon la durée, l’intensité de votre séance et selon les conditions climatiques, la quantité à ingérer peut être plus importante. 500 ml d’eau constitue une bonne moyenne cependant. Vous pouvez éventuellement y ajouter un peu de glucides : pas de sodas, plutôt du jus de fruits (jus de raisin, d’orange…), qui favoriseront la récupération.

Encore mieux : une boisson à base de poudre de protéines, à boire dans les 30 minutes qui suivent la séance. Celle-ci vous apportera une dose importante en protéines tout en limitant les calories… et en restant gourmande !

Testez celle de Güt Fit, elle est au chocolat et elle vous attend en boutique !

 

Prendre des collations

Vous avez mangé votre repas peu avant votre séance de sport ? Alors le mieux sera de vous contenter d’une collation. Celle-ci devra être consistante tout en étant saine : banane, oléagineux, produits laitiers…

Au final, les collations à manger après le sport ressemblent à celles que l’on consomme avant le sport : des glucides de qualité, des protéines, du bon gras !

 

Le repas idéal

Dans l’idéal, il faudrait manger le repas dans les 2 à 3 heures qui suivent la séance d’entraînement.

Celui-ci doit contenir tous les nutriments qui vous permettront de récupérer, d’aider à la formation de vos muscles tout en vous aidant à perdre du poids si tel est votre but.

 

Les glucides :

Si les glucides sont souvent perçus comme l’ennemi du régime, ils vous seront bien utiles dans le cadre de la récupération sportive ! C’est en effet là qu’ils sont le plus nécessaire : pour recharger votre énergie.

Cependant, limitez-vous si possible à des sources saines de glucides, surtout si vous êtes au régime : céréales complètes (pâtes, riz, pain complet), patate douce, légumineuses (lentilles, pois chiches…), pomme de terre, quinoa… Et des fruits en guise de dessert !

 

Les protéines :

Ce sont elles qui vous aideront à synthétiser vos nouveaux muscles, et à réparer les tissus endommagés par vos efforts !

Privilégiez les sources de protéines non transformées, notamment la viande et le poisson, les œufs… ou le tofu et les légumineuses (lentilles, pois…) si vous êtes vegan. Si vous ne consommez pas de produits d’origine animale, pensez à consulter notre article sur les meilleures sources de protéine végétale !

 

Les lipides :

Accusées de faire grossir, les graisses sont pourtant indispensables à notre équilibre… à condition de limiter graisses saturées et trans ! Vous pouvez ainsi privilégier les poissons gras (saumon, hareng…), l’huile d’olive, les oléagineux, et l’avocat.

 

Les légumes :

Remplis de vitamine et de fibres, il ne faut surtout pas les oublier ! Les micro-nutriments et anti-oxydants qu’ils contiennent vous seront très utiles pour récupérer. N’hésitez pas à varier le plus possible les légumes que vous consommez, et ne vous limitez pas en quantité : poivrons, courges, carottes, choux, courgette, épinards, salades, radis… Le choix est large !

 

Maintenant, bonne récupération ! Et pensez également à bien dormir : il s’agit de l’autre secret d’une récupération réussie.